Archives pour la catégorie Non classé

Cycle Préparatoire ATPL – ENAC

ENAC_facade

Source de l’image : http://www.alumni.enac.fr/gene/main.php?base=134&tag=IENAC

Septembre – Décembre 2015 : Le temps passe –  durant la seconde année de mon DUT en Génie Mécanique – et je n’ai toujours pas de plan défini pour la suite. Je passe donc un temps considérable à récolter des informations sur les différents chemins qui mènent aux commandes d’un avion de ligne. J’ai étudié en détail les formations en Europe mais aussi outre-Atlantique et je fais le choix d’effectuer ma formation en « modulaire » en commençant par un ATPL théorique à CAE Oxford Aviation Academy.

Cependant j’avais toujours dans un coin de la tête l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile) dont j’entends parler depuis mon enfance comme étant « La Voie Royale » pour accéder à ce métier. Lire la suite

HTJP 2016

HTJP-2016

Durant l’été 2015, l’idée d’aller « monter mes heures » sur la côte ouest des Etats-Unis l’été suivant germe dans mon esprit. Je passe un temps incalculable à me renseigner sur les différentes possibilités et j’arrive même à embarquer mes frères dans l’aventure. Cependant, au cours de l’automne, je me souviens que l’on m’avait parlé d’un tour de France organisé par la FFA pour les jeunes pilote : le HTJP.

Lire la suite

FCL055

5420

“Efficient communication is a key point in aviation safety”

C’est ainsi que démarre la vidéo d’introduction à l’examen du FCL055D par Air-English.

« Pour pénétrer dans un espace aérien, les pilotes d’un aéronef devront justifier d’un niveau d’expression et de compréhension suffisant de la langue utilisée dans les communications radiotéléphoniques. » (Source)

Le FCL055D est l’examen initial d’aptitude à la langue anglaise. Anciennement nommé FCL 1.200, il permet au pilote de voyager à l’étranger et d’utiliser la langue anglaise (ou la langue locale, s’il détient la qualification dans celle-ci) lors des communications radio.

Lire la suite

Classe 1

Photo

Il paraît que la santé est l’une des préoccupations les plus importantes d’un pilote de ligne tout au long de sa carrière. Tous les ans jusqu’à 40 ans et ensuite tous les six mois, il faut repasser par la case médecin afin que ceux-ci attestent que les pilotes sont physiquement aptes à exercer leur métier et à transporter en toute sécurité voyageurs ou marchandises aux quatre coins de la planète.  Lire la suite